• Présentation


    Né de la volonté et de la passion d’investisseurs privés, et ouvert depuis 2006, le Circuit de Bresse est un complexe automobile de plus de 50 Hectares unique en son genre organisé autour de 3 pôles d’activités complémentaires (Vitesse, Karting et Sécurité), permettant d’allier passion des sports mécaniques, loisirs, et besoins de perfectionnement.

    Après la piste de vitesse Auto/Moto en 2006 et la piste de Karting en 2007, l’ouverture d’une 3ème aire d’évolution dédiée à la Sécurité et à la Prévention du Risque Routier en 2010 permet au Circuit de Bresse de compléter le triptyque de son projet originel. Ce Centre d’Essais et de Prévention des Risques Routiers est en effet un axe majeur de la politique de développement du Circuit de Bresse, qui devient de fait beaucoup plus qu’un simple circuit automobile.

    Le complexe du Circuit de Bresse propose aujourd’hui une offre multi-activités sans égale dédiée à la fois aux Sports Mécaniques et aux enjeux de la Prévention et de la Sécurité Routière (concept unique et exclusif en France à ce jour pour la Sécurité).


    Un Circuit Multi-Activités

    Totalement dédié au plaisir et au perfectionnement de la conduite, le Circuit de Bresse développe sur plus de 48ha 4 outils pédagogiques bien différenciés :


     Un Circuit Respectueux de la Nature

    PHASE ÉTUDE ET DE CONCEPTION DU CIRCUIT DE BRESSE

    Dans une démarche assez unique dans le monde du Circuit Automobile, le Circuit de Bresse a résolument souhaité placer les enjeux du développement durable et de la préservation de l’environnement au cœur de son projet.

    respect environnement BresseSoucieux de concilier l’intérêt économique du projet pour la région et son impact sur l’Environnement, les constructeurs du Circuit de Bresse ont pris en compte, dès les études de faisabilité, toutes les interactions pouvant interférer sur l’état initial existant. Ainsi, à partir d’une étude d’impact prenant en compte la qualité des eaux, la qualité de l’air, le bruit, le paysage, le milieu naturel et le patrimoine, ont été définies de très nombreuses mesures permettant de réduire ou de compenser largement les contraintes créées inhérentes à un projet de ce type.

    Le déboisement a été réduit aux actions minimales imposées par la sécurité ; la reconstruction d’espaces verts a été privilégiée mettant en priorité la végétalisation de très grandes surfaces non étanchées.

    L’adaptation au sol des structures et des infrastructures a également été imaginée en fonction d’une intégration harmonieuse par rapport au paysage et à l’architecture Bressane.

    Quant à la protection contre le bruit, elle a fait l’objet d’une étude particulière d’un cabinet indépendant afin d’atténuer au maximum les éventuelles nuisances pouvant s’additionner à celles de l’Autoroute contigüe. Ainsi des ouvrages confortatifs de type merlon et des plantations complémentaires participent très largement à la réduction de ces nuisances.

    Pour les rejets des eaux, toutes les dispositions réglementaires conformes à la loi sur l’eau et à Natura 2000, mais aussi celles simplement utiles, ont été prévues afin de ne rejeter dans le milieu naturel que des eaux traitées et en débit contrôlé.

    Enfin le patrimoine a lui aussi été pris en compte en conservant et en rénovant les fermes et les habitations existantes (datées du 17ème siècle) dans la pure tradition Bressane.


    PHASE DE TRAVAUX DES PISTES ET INFRASTRUCTURES DU CIRCUIT

    Le Circuit de Bresse a été réalisé en minimisant au maximum les apports de matériaux. Ainsi, afin d’éviter des apports de milliers de tonnes de granulats, la solution du traitement de sol en place a été choisie ; celle-ci a permis outre le fait de ne pas prélever des matériaux naturels dans les gisements de la région, d’éviter de mettre sur le réseau routier plusieurs centaines de camions pendant de très longs mois.

    A noter que la réutilisation après traitement des matériaux en place a permis de ne pas mettre en décharge plusieurs centaines de milliers de m3 de déblais.

    L’exécution des travaux a également fait l’objet de procédures rigoureuses limitant au maximum les nuisances impactant sur la qualité de l’eau, de l’air et sur le bruit.


    PHASE D’EXPLOITATION DU CIRCUIT DE BRESSE

    Dans le souci de minimiser les nuisances sonores, le Circuit de Bresse affiche clairement à ses clients une limite d’émission à 95dB max. Afin d’en garantir l’applicabilité, le Circuit a investi dans un système de surveillance des sons en temps réel (capteurs dans un périmètre de 1000m autour de la piste) avec gestion d’alarme et enregistrement continu (enregistrements transmis volontairement et périodiquement à la Préfecture – démarche unique en France).

    Par ailleurs le système de récupération d’eau en circuit fermé permet de gérer au mieux les besoins d’arrosage des pistes du Centre d’Essais.

    Enfin, comme peuvent s’en féliciter tous nos visiteurs, les espaces verts, pistes, infrastructures et abords sont soigneusement entretenus, conférant à notre site un cachet exceptionnel, totalement intégré au paysage et à la beauté de notre région.